I Dana, une réserve époustouflante 

La réserve naturelle de Dana est une étendue de 308 km2. C’est une grande vallée, composée d’une chaîne de montagnes s’étendant de la Vallée du Rift jordanien au désert du Wadi Araba. Dana, c’est aussi une faune et flore extaordinaire et très diversifiée, on y dénombre environ 600 espèces de plantes, 37 espèces de mammifères et 190 espèces d’oiseaux.

Dana est parfaite pour les amoureux de la randonnée, avec ou sans guide, il est possible d’explorer les grandeurs des falaises en grès rouge et blanc du Wadi Dana.

I Comment visiter Dana  

Vous pouvez choisir d’y randonner à la journée ou/et d’y passer la nuit. Sachez que si vous souhaitez randonner gratuitement il faut absolument partir du village de Dana, sinon ils vous sera impossible depuis les différents camps de faire de vraies randonnées sans guide, il faut connaître, et cela, peut-être dangereux. Depuis le village, il y a de sentiers et c’est facile de se repérer avec un GPS. 

Pour les randonnées payantes, je ne peux que vous parler de Wadi Gweir, belle randonnée, mais prenez en compte qu’il faut environ 3H de voiture pour remonter par la suite à votre camp. Pour ma part, je trouve que c’est un très beau Wadi, mais la route retour est vraiment longue. Le Wadi Bin Hammad reste mon préféré dans le pays. 

I Passer la nuit : Je conseille de passer la nuit pour ne pas manquer le coucher et lever du soleil. Étant donné l’altitude, l’hiver préparez-vous à des températures très basses, équipez-vous surtout pour la nuit. Vous pouvez opter pour un hébergement du Wild Jordan (Rummana camp ou Feynan Ecolodge, si votre budget vous le permet, je vous conseille ce dernier) ou dans un camp bédouin. Préférence pour ma part pour le Wadi Dana Eco camp, Al Nawatef également testé et approuvé par mes amis expatriés. 

I Prix : L’entrée à la réserve coûte 8JD pour un voyageur / 6JD en tant que résident. Si vous dormez dans un camp, vous ne payerez pas les frais. Si vous réservez une randonnée via le Wild Center, les frais sont inclus.