I Les loueurs

Si vous en avez la possibilité, je vous conseille de louer une voiture, solution la plus pratique et la plus efficace pour visiter au mieux le pays. Vous pouvez directement la louer depuis l’aéroport (solution la plus pratique et efficace) ou choisir un loueur local sur Amman. Le loueur local vous offrira d’autres avantages : Vous ne serez pas trop embêté avec les histoires de carte de crédit/débit (les loueurs locaux ne regardent pas sur ce point.), pour la plupart, ils ne demandent pas de caution, vous pourrez payer en carte bleue ou en cash. Également, vous aiderez le marché local jordanien et non celui des grandes entreprises.

Pour ma part, je loue toujours chez des loueurs locaux, je n’ai absolument jamais eu de problème. De ce que je constate, ils sont moins stricts sur l’état de la voiture à l’arrivée et ils sont honnêtes. Lors de mon premier road-trip en Jordanie, j’étais néanmoins passée par Europcar à l’aéroport et nous n’avons eu aucun soucis. 

Toutes les voitures de location sont automatiques, très pratique vu les nombreuses pentes dans le pays. 

I Mes contacts loueurs locaux Amman centre :

  • Fouad : +962 7 9023 3081 (WhatsApp) · Voiture à venir chercher à son agence. (proche 2/3/4/5ème cercle.) Je passe absolument toujours par lui, jamais eu de soucis, honnête, voitures correctes qui consomment peu et prix compétitifs. Je recommande +++  · Paiement en cash ou en carte bleue (débit ok) au choix. 
  • Mazen : +962 7 9611 1449 (WhatsApp) · Possibilité d’aller chercher la voiture ou de la faire livrer sans supplément. Arrangeant, honnête, voitures neuves, prix un peu plus élevés parfois · Paiement en cash ou en carte bleue (débit ok) au choix.

I Attention : carte de crédit / carte de débit

Vous connaissez peut-être déjà le problème des cartes de débit/crédit avec certains loueurs. Lorsque vous louez une voiture, il est nécessaire déposer une caution (si vous ne prenez pas l’assurance complète) lorsque vous récupérez votre véhicule dans l’agence de location. La caution de votre voiture de location permet au loueur d’avoir une garantie financière en cas de sinistre. Les loueurs vous demanderont de fournir une carte bancaire pour régler les coûts de la location et pour bloquer une somme en guise de caution. 

Carte de débit ou carte de crédit ? Pour les Français il n’existe pas de réelle différence, les deux expressions sont généralement utilisées lorsque l’on parle d’une carte de paiement. Elles permettent toutes les deux de retirer de l’argent aux distributeurs et d’effectuer des paiements. Pourtant, plus de 95% des Français détiennent une carte de débit et il existe tout de même une différence entre ces deux cartes, qui prend toute son importance au moment de louer une voiture. 

• La carte de débit est une carte bancaire classique, à débit immédiat. Lorsque vous effectuez un paiement ou un retrait, le compte courant lié à cette carte est débité généralement dans les 24 h à 48 h.

• La carte de crédit (ou carte à débit différé) est une carte bancaire qui se rattache à une réserve d’argent et non à un compte bancaire. Les dépenses ne sont pas immédiates. 

Vous ne pouvez pas louer une voiture avec ce type de cartes :Visa V-Pay, Visa Electron, Mastercard Cirrus, Mastercard Maestro et toutes les cartes prépayées.

Source : https://generationvoyage.fr/louer-voiture/carte-debit-credit/


I L’état des routes 

Les routes en Jordanie sont dans l’ensemble plutôt bien entretenues. Néanmoins, elles peuvent être dangereuses, dues au dénivelé et à la conduite des autres automobilistes. 

Attention aux dos d’ânes qui sont nombreux mais invisibles, en effet ils sont la plupart du temps mal annoncés ou pas annoncés du tout, et ils font mal… 

I La conduite jordanienne

À certains endroits, le code de la route est presque innexistant, je pense par exemple à Amman, qui surprend et fait peur à beaucoup de voyageurs, surtout lorsque la capitale est leur première étape.

Attendez-vous à la conduite parisienne sans le code de la route, c’est au premier qui passe. Je déconseille donc la conduite à Amman pour les personnes qui ne sont pas alaise au volant. Néanmoins, avec de la patience, du calme et de l’attention, on s’en sort très facilement.

Dans l’ensemble, les Jordaniens conduisent d’une manière qui nous peut nous paraître folklorique, dans la réalité, ils ont de bons réflexes, sont attentifs à la route et ne roulent pas vite. 


I Les radars   

On n’y croirait pas, et pourtant ! N’appuyez pas trop sur la pédale, il y a des radars partout. Fixes ou mobiles, en ville et sur les grandes routes, vous allez régulièrement en croiser. 

  • Soyez prudents à Amman et aux alentours, les radars sont vraiment nombreux et le fait que la ville soit en pente, n’aide pas beaucoup, car on est souvent au-dessus de la vitesse autorisée. 
  • Sur la Desert Highway, c’est la même chose, beaucoup de radars fixes et aussi mobiles. 
  • Derniers axes très convoité par les radars : la Mer Morte. De même fixes et mobiles.

Si vous vous faites flasher en radar fixe, vous devrez payer l’amende au loueur, si c’est un mobile la police vous demande de régler sur place, si vous ne pouvez pas, elle est majorée et à régler dans un commissariat de police. 

I Garer la voiture 

Tout le long de votre séjour, il sera très facile de garer la voiture. Il y a toujours des parkings gratuits et se garer dans la rue est également gratuit. 

  • Amman est le périmètre où il faut faire le plus attention, car la fourrière fait bien son travail. En effet, certaines rues sont interdites au stationnement, elles sont annoncées par des panneaux « interdiction de stationner », ils sont rouge et bleu. Certains parkings sont payants, mais vous trouverez toujours de quoi vous garer gratuitement. 
  • Ailleurs dans tout le pays, aucun problème, pas de fourrière et surtout il est rare de ne pas pouvoir stationner où vous le voulez. 
  • Les hôtels ont toujours des parkings où vous conseille des endroits où stationner.
  • Sur les sites touristiques, de même, il y a toujours des parkings gratuits et très proche du lieu d’intérêt.