I Les jolis randonnées de Wadi Rum

Je peux vous parler des randonnées du désert de Wadi Rum car je les ai toutes faites, même plusieurs fois pour certaines. Les randonnées proposées par les agences à Wadi Rum sont en fait peu nombreuses : la plus célèbre est Burdah rock bridge qui se trouve dans la zone la plus touristique, ensuite on retrouve Jabal Al hash et Jabal Umm ad dami situées au sud, dans la partie la plus sauvage et enfin Rakkabat Canyon, qui est situé aux portes du village mais très peu proposée par les agences en général.

Les randonnées à wadi rum valent selon moi la peine, car elles sont belles et offrent de magnifiques points de vues sur le désert. De plus elles sont souvent moins convoitées par les touristes que le reste des lieux d’interêt, et donc il y a souvent beaucoup moins de monde qu’ailleurs (parce que toutes les agences ne proposent pas de randonnée et aussi parce qu’elles demandent un budget plus conséquent).

Je vous propose ci-dessous un détail complet des randonnées, ainsi que mon avis sur chacune d’entre elle.

I Rakkabat Canyon

Ce canyon qui se trouve à l’entrée du village, peu d’agences la propose à leur catalogue, parce que peu de guides connaissent réellement bien le chemin de cette randonnée.

  • Intensité : Facile à moyen
  • Durée : environ 2h30 (selon votre rythme)
  • Le seul canyon ou on peut y faire une vraie randonnée

Mon avis : j’ai trouvé cette randonnée sympa, quelques passages ou il faut grimper un peu, par contre par de vue particulière sur le désert. Les roches sont belles, on peut y croiser quelques lézard en chemin.

I Burdah Rock Bridge

Burdah Rock bridge est situé dans la partie Nord du wadi rum (ou se trouvent les autres point d’intérêts). Cette randonnée est très proposée par les agences, c’est aussi la moins cher, mais elle n’en reste pas moins chouette à faire.

  • Intensité : moyen (difficulté : vertige)
  • Durée : environ 3h (selon votre rythme)
  • Plus haute arche de Wadi Rum

Mon avis : j’ai beaucoup aimé cette randonnée, je la trouve très fun, même pour moi qui à le vertige ça a été une épreuve de monter sur l’arche (d’ailleurs je déconseille vraiment cette rando pour les phobique du vertige) Je trouve que le prix bas en vaut réellement la peine, la vue d’en haut sur le reste du désert est très belle et à ne pas manquer. Cependant à savoir que c’est selon moi un petit mélange entre randonnée et grimpe, car c’est un terrain pas plat du tout, certaines pierres sont très grandes et demande un peu d’agilité. Je conseille donc d’avoir des genoux en bonne santé.

I Jabal Al Hash

Jabal signifie montagne en Arabe. Cette montagne située à environ 1h du village en jeep, dans la partie sud de Wadi Rum, proche de la frontière saoudienne. Elle donne l’opportunité de voir la zone la plus sauvage du désert, loin des structures touristiques.

  • Intensité : facile (que du plat)
  • Durée : environ 3h (selon votre rythme)
  • Présence de fossile et une faune et flore diversifiée

Mon avis : j’ai apprécié cette randonnée qui offre un beau panorama, le sable jaune différent de celui qu’on peut voir dans le nord. Également je trouve que la facilité de cette marche offre la possibilité aux enfants et aux personnes moins expérimentées de randonner, ce qui est chouette. Les fossiles et l’histoire que raconte ce lieu est intéressant (et encore plus si votre guide est un bon conteur), on peut y voir des fleurs (selon la saison) et une faune plus fournies qu’ailleurs).

I Jabal Umm Ad Dami

Jabal signifie montagne en Arabe. Cette montagne située à environ 1h15 du village en jeep, dans la partie sud de Wadi Rum, proche de la frontière saoudienne. Elle donne l’opportunité de voir la zone la plus sauvage du désert, loin des structures touristiques.

  • Intensité : moyen à difficile
  • Durée : environ 3h30 (selon votre rythme)
  • Plus haut sommet de Jordanie : 1854m
  • Vue sur la mer rouge et le désert d’Arabie Saoudite

Mon avis : sans nul doute ma randonnée préférée de tout le pays. La vue est à couper le souffle! MAGIQUE! J’ai déjà fait cette rando trois fois, et je compte bien y retourner. Au sommet on se sent tout petit dans l’immensité qu’offre ce désert, des centaines de montagnes nous entourent, et si le ciel est dégagé on aperçoit la mer rouge entre les sommets… Quelle sensation de liberté! Certes cette rando est onéreuse, mais il faut prendre en compte la distance et la difficulté. Le terrain est constitué uniquement de grosses pierres, on grimpe plus qu’on ne marche, et c’est assez raide, c’est pourquoi il faut des genoux et chevilles en bonne santé (surtout pour la descente). À la fin de cette rando, on a le plaisir de s’installer dans un mini canyon ou au pied de la montagne pour manger le déjeuner, loin du tourisme de masse. À chaque fois que j’ai monté Jabal Umm ad dami, on était soit seul avec mon groupe, soit nous avons croisé seulement un autre groupe, le bonheur d’avoir le plus haut sommet de Jordanie rien que pour soi…