I Wadi Rum, il nous rend fou!

Quand on prévoit un voyage en Jordanie, arrive le moment où on doit organiser son séjour dans le Wadi Rum, et c’est là que ça se corse. On commence à chercher sur Internet, dans les guides, TripAdvisor…Mais en fait on y comprend rien. Trop d’agences, trop de possibilités, qu’est ce qui est inclus, qu’est ce qui ne l’est pas ? Quelle est la différence entre le camp et la belle étoile ? Pourquoi les prix sont-ils aussi élevés ? Dois-je avoir confiance à l’agence avec laquelle je réserve ? L’organisation sera t-elle bonne sur place ? Est-ce risqué pour une fille seule ? Tant de questions que se pose un voyageur qui n’a jamais mis les pieds à Wadi Rum, et c’est normal ! Je vous explique tout sur le Wadi Rum! 

I Attention ! Ne vous aventurez pas seuls…   

Ne pensez pas pouvoir vous aventurer seul dans ce grand désert. (Je vous vois les aventuriers en quête de sensations ahaha) C’est faisable pour les personnes expérimentée, équipées et ayant déjà fait ce type de périple. Les raisons pour lesquelles je vous déconseille cette expérience en autonomie :

  • Sans un véhicule adapté, c’est l’ensablement direct. 
  • Vous pourrez vous perdre très facilement. Le désert est grand et tout se ressemble, il est très difficile de se repérer même avec une carte.
  • Il n’y a pas de connexion internet, alors si vous vous perdez ou que vous avez un problème de véhicule vous pourriez rester bloqué pour une période indéterminée. 
  • Vous manquerez l’expérience de la rencontre avec les Bédouins qui ont tant de choses à vous raconter et à partager. 


 I Les tours, comment ça marche ? 

Toutes les agences/guides fonctionnent à peu près de la même manière. Vous avez plusieurs formules au choix. 

> En premier, déterminez le nombre de jours et de nuits que vous voulez passer dans le désert. 1 jour et 1 nuit, c’est clairement le minimum. Si vous le pouvez, je trouve pour ma part que l’idéal est de 2 jours et 2 nuits, le temps de pouvoir apprécier l’atmosphère qu’offre cet endroit unique. 

> Ensuite, je vous conseille de déterminer pour quel moyen de transport vous voulez opter : 

  • Jeep tour : tour en jeep, vous visitez le désert en vous déplaçant uniquement en 4×4, vous vous arrêtez à certains endroits pour visiter. C’est le moyen le plus facile et qui permet de voir le plus de choses, également quelques sensations et du fun. 
  • Camel tour : tour en chameau, vous vous déplacez de lieu en lieu uniquement à dos de chameau. C’est la manière la plus traditionnelle, mais aussi la plus sportive, attention aux courbatures à l’entre-jambe et aux fesses. Une journée peut vraiment être épuisante. (difficile de marcher après ça ahahah)
  • Trekking tour : visite du désert uniquement à pied. Si vous aimez le trek, foncez, attention très sportif car la marche se fait en permanence dans le sable. Également vous visitez moins de sites, car c’est un moyen de déplacement lent. 
  • Hiking tour : Souvent il est possible de coupler de la randonnée avec de la jeep. Les randonnées sont très belle dans le Wadi Rum et offrent des points de vues magnifiques. 


I Quelle formule pour passer la nuit ?

I La nuit à la belle étoile

La belle étoile offre une expérience plus authentique et la plus extraordinaire mais aussi moins confortable. Le guide vous installe un bivouac avec des matelas, des couvertures et parfois des sacs de couchages. Il n’y a pas d’accès aux sanitaires.  Vous passez la nuit en camping sauvage, à l’abri du vent. C’est une belle expérience qu’on n’a pas l’occasion de vivre tous les jours et qui vaut la peine. 

Si vous optez pour la belle étoile, je vous conseille de vérifier la taille des groupes organisés par les agences. Certaines agences proposent des nuits belle étoile avec plus d’une vingtaine de touristes, je vous conseille de vous limiter à des groupes de 10 personnes. Pour une raison d’authenticité, mais aussi pour avoir l’occasion de prendre le temps d’échanger avec les Bédouins et donc d’en apprendre plus sur la culture bédouine. 

I La nuit dans un camp 

Le camp est le bon choix si vous voulez vivre une expérience unique tout en gardant un minimum de confort. 

Les camps sont composés d’une grande tente pour prendre les repas, de sanitaires et de petites tentes individuelles qui font office de chambres. La nuit en camp offre vraiment un meilleur confort que la belle étoile, mais on y ressent davanatge la structure touristique. 

Si vous optez pour le camp, je vous conseille de vérifier le nombre de tentes individuelles et de sélectionner un camp qui n’en n’a pas trop, tout simplement parce que plus il y a de tentes, plus il y a de touristes. Renseignez-vous également sur la propreté et si le camp n’est pas trop vieux.

Pour dormir en camp je vous conseille d’opter pour l’agence WADI RUM NOMADS : https://www.wadirumnomads.com/


I Wadi Rum, mon coup de coeur en Jordanie

J’ai visité une bonne partie de la Jordanie, mais Wadi Rum reste mon endroit favori du pays. La raison est simple : les paysages. Des paysages intemporels, cinématographiques, on se croirait sur une autre planète. Alors parfois je m’octroie un week end au calme, loin du tumulte d’Amman, et je pars à Wadi Rum pour me sentir hors du temps. J’aime cet endroit aussi pour les randonnées qui sont belles et offrent des panoramas magnifiques.

Wadi Rum c’est aussi un accueil chaleureux incontestable de la part des Bédouins, et à force d’y aller j’ai tissé des liens avec une famille qui m’accueille comme un membre de leur propre tribu.

Et c’est avec eux que je vous conseille d’explorer ce beau désert, parce que ce sont eux qui ont fait de ma première fois à Wadi Rum, une expérience incroyable et inoubliable, et qu’ils continuent aujourd’hui de me faire découvrir le désert et leur culture avec beaucoup de passion, sans jamais attendre quoi que ce soit en retour. 


I Wadi Rum Stillness

Je vous conseille donc de réserver avec Habis qui gère seul sa petite agence nommée Wadi Rum Stillness. Il propose uniquement des nuits à la belle étoile par choix de proposer de l’authentique. Il constitue des petits groupes de 6 personnes maximum, afin de conserver l’esprit « seul au monde » de l’expérience en camping sauvage. Les repas sont des repas traditionnels bédouins et sont préparés avec amour. Ce qui fait la différence chez eux, c’est l’accueil. Les guides sont les meilleurs, ils sont vraiment impliqués, passionnés et donnent leur maximum afin de rendre votre expérience inoubliable. 

Il propose deux types de tours :

  • Le classique : visites des principaux sites touristiques
  • Le tour hors des sentiers battus : dans la zone la plus sauvage du wadi rum, loin des principaux site et loin des touristes. Evidemment je vous conseille d’opter pour le deuxième même si le prix est un peu plus élevé.
  • Il propose également des randonnées (ma favorite est Jabal Umm Ad Dami) qui sortent aussi des sentier battus et du trek sur plusieurs jours. 

En terme de prix, on est sur des prix honnêtes et surtout sur un super rapport qualité-prix, vous verrez que ce que vous payez en vaut vraiment la peine. 

Je précise que je n’ai aucun partenariat avec l’agence, je partage juste mon expérience avec vous et je vous souhaite d’être aussi ravis que moi. J’admets aussi que je veux aider cette famille qui me réserve toujours le meilleur des accueils et qui m’a permis de découvrir la culture bédouine de l’intérieur. C’est pourquoi vous retrouverez pas mal de mes photos sur leur site internet, je les laisse gratuitement à leur disposition, en échange de leur générosité. J’ai d’ailleurs à mon tour était leur guide le temps d’une journée à Amman, et ou chacun son tour!! 🙂

Si vous voulez plus d’infos, rendez-vous sur le site internet : www.wadirumstillness.com